Rien de nouveau sous le soleil des idées

« Il n’y a rien de nouveau sous le soleil², en terme d’idées, chacun apporte sa propre perspective » RD.

Ces mots, sont ceux prononcés par une amie très chère, alors que j’étais en panique. La panique créative. Celle là qui nous submerge quand on tombe sur un projet abouti qui ressemble exactement à celui sur lequel nous travaillons depuis des mois voir des années. 

C’est agréable de s’imaginer être unique. L’auteur du livre “The Subtle Art of Not Giving a Fuck”², Mark Manson, en parle quand il mentionne l’obsession de notre époque à vouloir se sentir unique. Oui, c’est galvanisant de se dire qu’on est unique et que nos idées le sont aussi… La réalité c’est que nous avons la plupart du temps les mêmes idées que d’autres personnes. L’exécution et notre perspective personnelle trancheront. 

3 options pour vaincre la « panique créative »: 

1ere option: J’abandonne mon idée car la perspective de la personne est vraiment géniale et quand je regarde ce que je voulais accomplir je suis très loin mais alors très loin de ce rendu.

2e option : Je vois qu’il y a des similitudes avec mon idée mais ma perspective est vraiment différente et a une valeur ajoutée. Le public cible va difficilement nous confondre. Je poursuis donc sans trop m’inquiéter.

3e option : Je vois qu’il s’agit de la même idée et qu’il ya des similitudes. J’ai ma propre perspective liée à mon histoire personnelle et pourtant… je panique. Résultat des courses : j’appelle une amie pour en parler et avoir une dose de reboost nécessaire. Une dose de reboost ou une discussion franche sur la viabilité de mon idée. 

Vous conviendrez avec moi que la 3e option est la plus douloureuse. C’est ce que j’ai vécu ce matin même au moment où j’écris ces lignes. Je précise tout de même que je procède à une veille préalable pour voir si ce que je souhaite “créer” existe et si c’est le cas comment y apporter ma perspective. Dans certains cas, éviter une accusation de plagiat et renoncer est la meilleure option. Autant il y’a la peur de se voir voler ses idées (projets, réalisations) autant il ya la peur d’être une voleuse d’idées. 

Moi je connais trop bien la 2e sensation. J’ai d’ailleurs construit un cimetière numérique aka Dossier « A trier » dans mon Google Drive, où gisent les initiatives non abouties. Pour que ce nouveau projet, déjà entamé, ne se retrouve donc pas dans ce triste dossier, j’ai mis un nouveau plan d’actions en place: 

  • Esquiver le projet ou l’idée de la personne qui a vu son aboutissement, le but ici étant de ne pas copier inconsciemment et de ne pas me sentir mal au point de renoncer surtout qu’il s’agit d’une perspective personnelle.
  • Evaluer ce qui me freine et foncer pour ne pas avoir de regret

Espérons que cette méthode soit payante. Seul l’avenir nous le dira. 

N’hésitez pas à me dire en commentaires si vous avez déjà vécu cette situation et aussi comment vous procédez pour avancer.

A bientôt.

² Réf biblique : Ecclésiaste 1-9

² “The Subtle Art of Not Giving a Fuck” de Mark Manson – J’écoute le livre audio en ce moment

Playlist

Irma – I know

Pharrell Williams – Entrepreneur ft. JAY-Z

Burna Boy – Monsters you made

Auteur : Téclaire

Rédactrice et créatrice de contenu, j’ai écrit pour différents magazines et portails d’informations. Après 11 ans au Sénégal, je vis depuis peu au Canada. .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.