Les cheveux blancs

33 ans. Pas toutes mes dents et des cheveux blancs.

J’ai des cheveux blancs depuis mes 26 ans, je crois bien. Ils ont pointé leur nez un à un et juste là au dessus de mon front. Tout le monde peut les voir. A leur apparition, quelques personnes m’ont suggérées de les couper ou de les teindre.

Pas une seule seconde, je n’ai songé à ces « solutions ». Même pas cette fois où, une collègue essayant de deviner mon âge, a cru que je n’étais pas loin de la quarantaine à cause de mes cheveux blancs… C’est, je l’avoue, cette unique fois, où j’ai ressenti un tressaillement dans mon ventre. Presqu’une honte ou était ce de la peur ? Je ne saurai le dire. Tout d’un coup je me suis sentie mal.

Mal parce que mon visage de « gamine » et ma petite taille ne m’ont pas fait paraître moins que mon âge, cette fois là. Mal parce que dans une assemblée, je n’étais plus la plus jeune ou parmi les plus jeunes. Mal aussi parce que cela faisait remonter ce questionnement incessant : qu’as tu réalisé ?

Quand j’avais 16 ou 17 ans, je me souviens des paroles échangées avec une cousine plus âgée que moi. Elle avait dû arrêter les études et cherchait du travail. Tout le monde dans la famille lui mettait la pression et pourtant elle faisait tout son possible. Je me souviens d’une conversation où j’essayais maladroitement de l’encourager: « il faut envoyer ton CV partout, partout. J’ai hâte d’avoir ton âge. A 25 ans j’aurai mon travail, un appartement et et … « 

Comme la vie est parfois ironique, j’ai eu tout cela. Pas à cet âge, pas dans cet ordre. Et j’ai refais encore et encore le même chemin selon les circonstances et les pays.

L’ironie réside aussi dans l’imprévisibilité des plans de la vie. Rien ne se passe parfois comme dans nos schémas ambitieux. Les cheveux blancs peuvent arriver en avance avant que ce livre qu’on voulait écrire soit terminé, avant que ces rêves dans nos têtes ne prennent forme. Il faut être honnête, j’envie parfois ces personnes qui disent haut et fort qu’elles n’ont pas peur de vieillir, que c’est dans la tête. Je les rejoins sur ce point : c’est dans la tête.

Moi aussi, c’est dans ma tête que j’ai peur de vieillir sans réaliser ce que je souhaite. Je n’ai pas peur de continuer à m’habiller comme je le souhaite mini jupe ou jean à trous multiples, de voir les rides se former sur mon visage… ma peur de vieillir réside pour l’instant dans la disparition de mes rêves. Dans le non accomplissement de mes projets.

Alors pour cette année de plus, je me souhaite de foncer, de ne pas attendre une validation quelconque. De ne pas attendre que mes idées soient parfaites pour me lancer dans tel ou tel projet qui me parle.

Je me souhaite de réellement assumer mes cheveux blancs, pour ce qu’ils sont, la marque du temps qui passe et qui me donne d’autres perspectives, d’autres chances de me recréer, de m’améliorer et de me réaliser

Pour terminer, je vous laisse cette question sur laquelle nous pouvons échanger… qu’est ce que ça vous fait de prendre de l’âge ?

T.


La playlist

Auteur : Téclaire

Rédactrice et créatrice de contenu, j’ai écrit pour différents magazines et portails d’informations. Après 11 ans au Sénégal, je vis depuis peu au Canada. .

6 commentaires

  1. [J’adore cet article (un de plus) et je me souhaite la même chose que toi ]♡
    Prendre de l’âge pour moi me fait réaliser de plus en plus que nous ne sommes pas éternelles #effreyant je l’avoue ! Mais ça me pousse à vivre l’instant présent et aussi profiter de son pouvoir.

    J'aime

  2. Cette peur je l’ai aussi nourrie, pourquoi? Il m’est arrivé d’avoir de profonde remise en question sur ma vie. Je n’ai certainement pas trouvé toutes les réponses mais j’ai commencé par mettre ma famille au centre de mes priorités et de vivre chaque jour comme s’il était le dernier sans procrastiner…

    J'aime

  3. Cette année, j’ai vu apparaître mon premier cheveu blanc (pas à l’avant ). Je dois avouer que jetais excitée et étonnée par son apparition. Je pensais avoir un peu de temps. Il a disparu depuis. Vieillir est excitant. Je pense que je deviens meilleur et je comprends mieux le chemin .
    C’est normal d’avoir peur mais foncer est encore mieux, alors fonce.
    Kiss😘

    J'aime

      1. Bah quasiment tout le texte, tu sais bien que je me reconnais tjrs dans ta plume.

        J’ai moi même 4 cheveux blancs (oui, j’ai compté) qui poussent fièrement là, au dessus de mon front, là où tout le monde peut les voir. Le tréssaillement dans mon ventre, être littéralement le plus vieux ds une assemblée, la peur de vieillir, …

        Qu’est ce que ça me fait de prendre de l’âge? Je me sens tout drôle parce que je ne peux plus faire de sport sans bien m’étirer et bien m’échauffer, avant et après 😉 Je me sens tout drôle parce que mes petites nièces viennent me demander tout plein de conseils sur des sujets (genre, il est vieux, il doit s’y connaître lol), alors que j’ai moi même besoin d’être éclairé sur les sujets en question.

        Bref, très bel article, comme d’habitude — LeMeteore

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.